Obligation convertible

Obligation convertible 

Une société émet un emprunt (dit emprunt obligataire), se composant de titres de créances (dits obligations) d’un montant défini (dit valeur nominale), souscrite par les investisseurs à un prix déterminé (dit prix de souscriptions). 

Exemple : la société émet un emprunt obligataire de 5,6 M€ composé de 1 984 obligations d’une valeur nominale de 2 800 € souscrites par les investisseurs au prix de souscription de 2 520 €. Le souscripteur aura donc déboursé 2 520 € pour une obligation qui lui sera remboursée 2 800 €, soit une décote à la souscription de 280 €.

L’emprunt peut être rémunéré par un taux d’intérêt (dit coupon) payé régulièrement ou à échéance. Exemple : l’emprunt obligataire de 5,6 M€ est rémunéré par un coupon de 5% de la valeur nominale par an, commençant à courir à partir du 1er avril 2016 et payé en intégralité au moment du remboursement

L’emprunt est remboursé en titres, à terme ou avant de façon anticipée si certains évènements définis se produisent. Exemple : la société remboursera chaque investisseur en numéraire à l’échéance dans 2 ans ou pourra procéder à un remboursement anticipé en actions et en BSA en cas d’IPO. Le remboursement à échéance ou anticipé déclenchera le versement d’une prime de remboursement fixée à l’avance.

Retour au glossaire