Intelligence Artificielle (AI)

Apparu au cours des années 1950, le concept d'Intelligence Artificielle, Artificial Intelligence (AI) pour les anglophones, est d'élaborer des programmes informatiques capables d'effectuer des tâches accomplies par des humains demandant un apprentissage, une organisation de la mémoire et un raisonnement. Le but est de donner des notions de rationalité, des fonctions de raisonnement et de perception pour commander un robot dans un milieu qui lui est inconnu.

Il existe deux types d'intelligence artificielle : l'intelligence artificielle forte et faible.

L'intelligence artificielle forte devra produire un comportement intelligent, mais aussi être capable d'éprouver une conscience ou « des sentiments », ce qui signifie avoir une compréhension et un raisonnement. La capacité de ces machines à être aussi intelligente que l'être humain serait limitée par sa force de calcul. C'est cette limite que les développeurs tentent de dépasser en concevant des logiciels de plus en plus performants, et permettant aussi de modéliser des idées abstraites.

L'intelligence artificielle faible tient plus de l'ingénierie, le système cherche à être autonome et les algorithmes résolvent des problèmes. 

Jusqu'ici, les domaines d'application principaux de l'AI sont la robotique, la voiture autonome et les jeux. 

Retour au glossaire