En bref :

Néo banque suisse fondée en 2014, Pintail développe une plateforme bancaire mobile pour les communautés sous bancarisées et les migrants. L’objectif est de rendre les services bancaires mobiles, faciles et accessibles pour faciliter les transferts monétaires et réduire les frais bancaires. 

Pintail bénéficie :

- d’une solide assise financière (13 millions d’euros d’investissement déjà réalisés), avec un tour de table comprenant notamment la Confédération Helvétique, la banque Vontobel, le groupe de réassurance Swiss Re, etc. 

- de toutes les licences nécessaires à son activité (notamment une licence d'argent électronique).

- de solides soutiens institutionnels (Banque Mondiale, Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), ONU, etc.) lui permettant de diffuser sa solution.

- un réseau étendu de partenaires en France et au Maroc pour ses opérations de dépôt et de retrait d’espèces lui permettant de mailler le territoire (10 000 débits de tabac, 1 300 agences Cash Plus, etc.).

Pintail cherche à diversifier son financement et notamment avec des acteurs français, lieu de lancement de son activité, pour son premier corridor France-Maroc, suivi par des autres pays du Maghreb.


Les chiffres clés :

- 250 millions de migrants dans le monde étant en relation avec plusieurs membres familiaux vivant dans leurs pays d’origine

- 5 milliards de personnes équipées de téléphones mobiles

- 2,8 milliards de personnes sous bancarisées

- plus de 600 milliards de dollars d’envois de fonds en 2018, dont plus de 400 milliards de dollars pour les pays en voie de développement

Et pourtant, aucune offre de transfert de fonds n’est réellement adaptée aux migrants.

La banque des non bancarisés est la « dernière frontière » de la société.


La solution :

La première application de Pintail consiste en un portefeuille connecté, disponible sur smartphone et multilingue (notamment l’arabe), apporte une grande simplicité d’exécution des transferts d’argent, sans avoir besoin de compte bancaire et à des tarifs défiant toute concurrence. C’est une forme de Western Union dématérialisé, accessible instantanément et disponible 24/24 et 7j/7.

Les transferts s’effectuent entièrement via l’application Pintail. L’émetteur comme le récepteur doivent tous deux installer l’application Pintail sur leur téléphone, et chacun créer un compte via l’application Pintail disponible sur le Google Play Store et sur l'App Store d'Apple.

C’est le seul acteur parmi tous ses concurrents à s’adresser aux migrants en proposant des services uniques sur le marché :

-alimentation instantanée du compte en France via des espèces en Euros dans un point relais partenaire (10 000 débits de tabac en France, pour commencer),

- retrait d’espèces, sans carte de crédit, au Maroc et en Dirham à un taux d’échange extrêmement favorable, dans un point relais partenaire (1 300 agences Cash Plus au Maroc, pour commencer),

- instantanéité des opérations,

- gestion des devises,

- virements et transferts dématérialisés,

- suivi des comptes, etc.

Dans un avenir proche, le service permettra aussi d’acheter dans de nombreux magasins en tous genres, de payer des factures, etc.


Stade de développement et éléments financiers :

La société est en phase de lancement. Les CA prévisionnels (full scope) sont les suivants :

- CA 2020 : 47 M Euros,

- CA 2021 : 100 M Euros,

- CA 2022 : 180 M euros et EBITDA de 100 M Euros.


Modèle économique :

Le modèle est basé sur 5 sources de revenus :

1) Frais sur les opérations bancaires et cotisations annuelles.

2) Commissions sur les produits bancaires et d’assurance.

3) L’écosystème de la vente au détail.

4) La publicité.

5) L’intégration à d’autres systèmes.


Investir dans cette opération

Intéressé(e) par ce dossier ? Faites nous part de votre intention d’investissement (sans engagement).

Je souhaite exprimer une intention d'investissement  


Projet clôturé