Les limites de la radiothérapie

La radiothérapie combinée ou non avec la chimiothérapie et la chirurgie est l'un des principaux traitements thérapeutiques contre le cancer. Environ 60% des patients atteints de cancer reçoivent une radiothérapie pendant leur traitement. Un des principaux défis de la radiothérapie est de fournir une dose suffisante dans la tumeur tout en épargnant les tissus sains environnants.

Aujourd’hui, lors d’une radiothérapie, nous constatons que les tissus sains sont également touchés par les radiations. L’enjeu est donc de maximiser l’efficacité de la radiothérapie au niveau des tissus cancéreux tout en limitant la destruction des tissus sains.


Les nanoparticules AGuIX®

Ces nanoparticules contiennent des dérivées de silice et d’atomes de gadolinium. Elles ont une taille moyenne de 5 nanomètres (30 000 fois plus petit que le diamètre d’un cheveu) leur permettant de passer la barrière hémato-encéphalique tumorale pour atteindre les tissus cancéreux.

L’atome de gadolinium a deux caractéristiques importantes. D’une part, son magnétisme permet une meilleure imagerie IRM, d’autre part son numéro atomique élevé lui permet d’interagir avec le faisceau de rayons X. Le double effet de cet élément actif positionne AGuIX® comme un médicament théranostique, c’est-à-dire, à la fois de diagnostic et de traitement.


AGuIX®, un agent de contraste ainsi qu’un accélérateur du traitement

AGuIX® est une nanoparticule conçue pour avoir trois actions clés contre les tumeurs : le ciblage, l’imagerie et le traitement.

1.AGuIX® se fixe dans les tissus malades

AGuIX® pénètre et réside dans les tissus tumoraux, mais pas dans les tissus sains et cela grâce à une différence de porosité entre les réseaux vasculaires des 2 types de tissus. Ensuite, la taille des nanoparticules AGuIX® est suffisamment petite pour permettre une pénétration profonde dans les tissus tumoraux mais toutefois assez élevée pour assurer une rétention dans ces mêmes tissus.

2. AGuIX® améliore la localisation de la tumeur.

Une fois la tumeur ciblée, AGuIX® se comporte comme un agent de contraste pour l’IRM permettant d’améliorer la localisation de la tumeur lors de l’IRM et de délimiter celle-ci de manière très précise.

3. AGuIX® augmente localement l’efficacité des radiations

AGuIX® joue un rôle clé dans la radiothérapie. Associé à la radiothérapie, AGuIX® amplifie l'efficacité du rayonnement localement dans la tumeur. Cette technologie permet de traiter les cancers radiorésistants et de minimiser les effets secondaires de la radiothérapie en diminuant l’exposition des tissus sains et le niveau des radiations.

4. Une élimination rénale optimale

La technologie AGuIX® est basée sur l'utilisation de nanoparticules ultra-petites présentant des diamètres hydrodynamiques d’environ 5 nm. Cette taille inférieure à la nanomédecine conventionnelle utilisée pour l'administration de médicaments est conçue pour une clairance rénale rapide évitant les problèmes de toxicité habituellement liés aux nanoparticules stockées dans le foie.

5. Une méthode d’administration simple

La méthode d’administration de AGuIX® est extrêmement simple puisqu’il s’agit d’une injection intraveineuse avant la première séance de radiothérapie. Cela ne modifie pas les méthodes de travail actuelles pour les cliniciens. Une même injection peut permettre de réaliser à la fois l’IRM et la radiothérapie, à quelques heures d’intervalle.


AGuIX®, de solides preuves de concept en pré-clinique

La preuve de concept préclinique in vivo a été obtenue par des équipes internationales (Lyon, Grenoble, Boston, Belfast, Paris …) sur 6 modèles différents (métastases cérébrales, poumons, pancréas, tête et cou ...) : les nanoparticules (d’une taille 5nm) s'accumulent passivement dans les tumeurs cérébrales, permettant leur détection par IRM, ainsi qu'une amélioration significative de la survie des animaux après irradiation. Elles sont naturellement éliminées des zones saines.

La technologie AGuIX® est protégée par 4 brevets internationaux et son efficacité a été démontrée dans plus de 50 publications scientifiques.


AGuIX®, actuellement en phase clinique 1

NH TherAguix a récemment atteint une étape clé dans le développement de produits de pointe avec l'achèvement de la production de 1000 flacons de AGuIX® et la validation réussie des tests de toxicité et de stabilité exigés par l’ANSM (autorités réglementaires).

La première injection «in man » a été réalisée en juillet 2016 au CHU de Grenoble. Actuellement, 2 doses, réalisées sur 3 patients par dose ont permis de mettre en évidence la bonne tolérance du médicament par les patients et sa biodistribution favorable.

En imagerie, les premiers résultats sont extrêmement prometteurs puisque même à faible dose, une prise de contraste est observée chez tous les patients, assortie d’une rémanence à 1 semaine chez 3 patients /5.

Concernant la radiothérapie, 4/5 patients ont globalement répondu à l’ensemble du traitement et il est déjà observé une première corrélation entre la prise de contraste par métastase et la réponse au traitement.

En investissant dans cette opération vous pouvez défiscaliser 45 % de votre ISF ou 16.2 % de votre IR ou défiscaliser vos plus-values en investissant avec votre compte PEA ou PEA PME.

S'incrire pour accéder au documents de présentation  

Vous pouvez nous faire part de votre intention d’investissement d'investissement dans la société, celle-ci ne vous engage en aucun cas. Cela nous permettra de vous réserver vos parts.

intention d'investissement

Présentation corporate

NH TherAguix

Il reste 6 jours, 8 heures

Les documents