Le VIH une maladie mortelle, devenue chronique

Il y a plus de 35 ans, apparaissaient les premiers cas de personnes infectées par le virus du VIH. Considérablement médiatisé, le Sida a fait l’objet d’un immense effort de la part des communautés scientifiques, médicales et pharmaceutiques, et dès 1995 apparaissaient les premiers soins en trithérapies. Les trithérapies, ont permis de faire reculer considérablement la maladie et l’ont transformée en une maladie chronique. Néanmoins, le traitement est contraignant et il existe de nombreuses complications à long terme.

VAC-3S s’attaque au réservoir viral

Créée en 2008, par une équipe de 5 cofondateurs aux profils complémentaires, menée par le Professeur Patrice Debré, InnaVirVax a mis au point un vaccin thérapeutique visant à offrir une « pause » dans la prise des antirétroviraux (ou rémission), et l’équipe a pu lors de la première étude clinique constater que VAC-3S s’attaquait au réservoir viral. Ce résultat majeur consolide le développement de VAC-3S dans une perspective de rémission. La phase 2a étant bientôt terminée, les études de phase 2 viseront à confirmer que le vaccin VAC-3S, en s’attaquant au sanctuaire du virus, offre une rémission ou guérison fonctionnelle.

InnaVirVax, leader sur le marché de la rémission

Grâce aux résultats éprouvés lors de l’étude clinique de phase 1/2a, InnaVirVax doit asseoir sa place de leader sur le marché de la guérison fonctionnelle des patients infectés par le VIH. Afin de consolider les résultats cliniques très prometteurs, InnaVirVax mène une campagne de levée de fond lui permettant de terminer les 2 études cliniques en cours (étude de poursuite de la phase 1/2a et étude de phase 2a) tout en préparant les études à venir.
Projet clôturé